Philipp Maintz
Allemagne (1977)


Philipp Maintz est l'un des compositeurs allemands les plus brillants de sa génération. C’est en 2004 qu’il est remarqué avec son quatuor à cordes INNER CIRCLE, créé par le Quatuor Arditti à Witten. Un an plus tard, sa première œuvre pour grand orchestre heftige landschaften mit 16 bäumen est créée par le Radio-Sinfonieorchester Stuttgart sous la direction de Lothar Zagrosek. Son premier opéra MALDOROR, d'après Lautréamont, voit le jour en 2010 lors de la Biennale de Munich.
Philipp Maintz décrit sa musique comme « un savant équilibre entre pensée sérielle, repoussée jusque dans ses derniers retranchements, calculs et décisions intuitives ». Influencé par la dimension structuraliste des œuvres de Brian Ferneyhough et de Helmut Lachenmann, il utilise cependant ces modèles de manière plus libre. Il aime jouer avec les perspectives de la perception, tout en développant une sensibilité qui peut déboucher sur de véritables moments de poésie.
Après des études de composition avec Michael Reudenbach, Philipp Maintz poursuit sa formation avec Robert HP Platz au Conservatoire de Maastricht (1997-2003). Il se perfectionne en musique électronique auprès de Karlheinz Essl à Linz, au Centre Henri Pousseur de Liège et participe au Stage de Composition et d'Informatique Musicale à l'Ircam. De 2009 à 2011, il est pensionnaire de la Villa Massimo à Rome puis de l'Akademie Schloss Solitude à Stuttgart. Il a reçu de nombreuses bourses et distinctions, notamment le prix de la fondation Ernst von Siemens.

En 2014 est notamment créée tríptico vertical par la soprano Marisol Montalvo et le Münchner Philharmoniker (direction, Christoph Eschenbach). Un concerto pour violoncelle et grand orchestre sera créé à Nuremberg en 2015, par Alban Gerhardt et la Staatsphilharmonie Nürnberg placés sous la direction de Marcus Bosch.