Mario Caroli
Italie (1974)


Mario Caroli s’est rapidement imposé comme l'un des principaux solistes de sa génération. La conception de ses programmes et l'étendue de son répertoire démontrent une approche singulière ainsi qu'une personnalité musicale riche et complexe. Ses interprétations sont animées d'une virtuosité, d'une fantaisie et d'une énergie remarquables, pour lesquelles la critique n'a pas hésité à parler de lui en termes de « phénomène ».
On peut l'entendre fréquemment se produire dans l'interprétation de pages rares nécessitant un engagement certain : soliste dans Cantare con silenzio de Salvatore Sciarrino, dans le cycle complet des Carceri d'invenzione de Brian Ferneyhough ou encore chambriste dans le trio (qui dure cinq heures) For Philip Guston de Morton Feldman. Il est fortement engagé en faveur de la musique contemporaine et de nombreuses œuvres ont été écrites à son intention.
Dans la prolongation de la série d'enregistrements qu'il effectue au Japon pendant ses résidences d'été au festival de musique contemporaine d'Akiyoshidai, Mario Caroli a sorti un nouveau CD chez Stradivarius, contenant des pièces pour flûte et piano de Mendelssohn, Widor, Reinecke et Taffanel. Un autre enregistrement consacré à Sciarrino est en préparation. Prochainement, son intense activité musicale le conduira à Moscou, à Bucarest, au Festival de Donaueschingen, en Italie et au Japon. Mario Caroli anime de nombreuses master classes dans le monde entier et enseigne au Conservatoire de Strasbourg depuis 2002.