Igor Ballereau
France (1969)


France (1969)

Après des études en communication et en sciences du langage suivies de différentes activités dans les domaines du théâtre et du cinéma, il aborde la composition en autodidacte à partir de 1992. La même année, sa rencontre avec Pascal Dusapin est déterminante dans son rapport à l’écriture. En 1996, l'ensemble L’Itinéraire crée à Paris sa première œuvre Deux nus froissés. Sa production s’oriente ensuite vers la musique de chambre, avec une prédilection pour la voix. En 1997, Accroche Note crée Pou Pocket Songs pour soprano, clarinette et violoncelle à Musica. Son catalogue s’élargit à l’orchestre avec L’eau si lente (2000) et Le Monde flottant pour quatuor à cordes et orchestre (2001). Pensionnaire à la Villa Médicis à Rome en 2003-2004, Igor Ballereau s’attache à explorer la tension qui naît d’une juxtaposition entre mélodie vocale et polyphonie instrumentale, inspiré dans cette recherche par Lewis Carroll, Georg Trakl, Ono no Komachi, Michel-Ange, Emily Dickinson...

mise à jour: septembre 2006