Jacques Castérède
France (1926)


France (1926)

Après des études au CNSMD de Paris dans les classes de Tony Aubin et d’Olivier Messiaen, Jacques Castérède obtient le Premier Grand Prix de Rome de composition musicale en 1953, ce qui lui permet de séjourner à la Villa Médicis. À partir de 1960, il enseigne au CNSMD de Paris où il est successivement professeur de formation musicale pour les chanteurs, professeur conseiller aux études, puis professeur d'analyse musicale. Il enseigne également la composition à l'Ecole Normale de Musique de Paris (1983-88). Son activité pédagogique l’amène au Conservatoire Central de Pékin en 1988 puis 1998 pour une mission d’enseignement constituée de cours de composition et de conférences sur la musique française contemporaine.
Couronnée par de nombreux prix (Grand Prix Musical de la Ville de Paris, Prix de la Nouvelle Académie du Disque, Grand Prix du disque de l'Académie Charles Cros), son œuvre comprend des pièces scéniques (But ,1963) ou écrites pour le plein air (Jusqu'à mon dernier souffle... commandée pour le centenaire de la Statue de la Liberté), pour orchestre et ensembles instrumentaux et vocaux, ainsi que de nombreuses œuvres de musique de chambre (sonates, quatuors…).

mise à jour: septembre 2008

Participations comme auteur