Rebecca Saunders
Royaume-Uni (1967)


Rebecca Saunders a étudié la composition à Edimbourg avec Nigel Osborne et à Karlsruhe avec Wolfgang Rihm. Depuis 2003, elle a considérablement élargi le spectre de ses compositions. Elle a notamment collaboré avec la chorégraphe Sasha Waltz pour Insideout (2003), qui a fait l’objet d’une centaine de représentations dans toute l’Europe. Passionnée par l’espace, elle explore, avec Chroma (2003), l’idée du concert-installation où le public est invité à se déplacer et à créer lui-même son propre mixage musical. Son œuvre spatialisée la plus élaborée, Stasis - Kollektiv (2011-16), comporte 25 « modules » pour 23 solistes, où chaque soliste est traité comme protagoniste d’une sorte de théâtre instrumental abstrait.
Entre 2013 et 2016, Rebecca Saunders compose une série de solos pour des interprètes avec lesquels elle a collaboré étroitement pendant des années, dont Marco Blaauw, Nicolas Hodges, Teodoro Anzellotti, Séverine Ballon et récemment Helen Bledsoe. En parallèle, elle poursuit son intérêt pour l’instrument soliste dans un rôle concertant, composant le concerto pour deux percussions Void (2014) et celui pour trompette Alba (2014). Ces deux concertos, avec Still pour violon et orchestre (2011), font partie d’un même triptyque.
La musique de Rebecca Saunders a été interprétée et créée par de nombreuses formations prestigieuses – musikFabrik, Klangforum Wien, Ensemble Modern, Quatuor Arditti, Neue Vocalsolisten, Remix Ensemble, orchestres de la SWR et de la BBC… – et récompensée de nombreux prix : Fondation Hans et Gertrud Zender, Fondation Mauricio Kagel en 2015, BASCA British Composer Award pour Alba en 2016 et RPS Award pour Skin en 2017, pour ne citer que les plus récents.
Rebecca Saunders est également un professeur très sollicité et enseigne régulièrement aux cours d’été de Darmstadt et à l’Academie Impuls à Graz. Elle enseigne la composition à la Hochschule de Hanovre depuis 2011. Récemment a été créée en 2017 la performance spatialisée Yes, conçue pour la Philharmonie de Berlin et l’église Saint-Eustache à Paris.