Jean-Luc Hervé
France (1960)


France (1960)

Mouvement et vie sont au cœur de la musique de Jean-Luc Hervé, conçue à la manière d’un jardin : « Situé entre le paysage et la maison, entre le lieu de vie et l’espace environnant, le jardin fait la transition entre notre monde intérieur et son environnement. Des parcours sont tracés dans le jardin. On peut suivre des allées comme suivre le parcours dans le temps de l’œuvre musicale. Sa construction (…) est réalisée avec un matériau naturel, vivant. » Ainsi le discours musical se trouve-t-il orienté selon une dynamique organique d’une grande fluidité, qui concilie continuité et discontinuité, s’appuie largement sur l’électroacoustique et met toute sa complexité au service d’une spontanéité sans cesse renouvelée.
Formé au CNSMD de Paris auprès d’Emmanuel Nunes et de Gérard Grisey, qui aura une influence déterminante sur sa pensée musicale, Jean-Luc Hervé est ensuite étudiant puis compositeur en recherche (2001) à l’Ircam, et assure des résidences, notamment à la Villa Kujoyama de Kyoto (2001) et au DAAD de Berlin (2003). Il enseigne la composition au CRR de Nanterre depuis 2001.
En 2009 ont été créés une œuvre pour deux ensembles et électronique (Ensemble 2e2m) ainsi qu’un jardin sonore, associant la Ville de Paris et l’Ircam, dans le jardin de la Cité internationale des Arts. Un enregistrement consacré à la musique de Jean-Luc Hervé paraîtra prochainement chez l'Algarade (www.algarade-musique.com)

mise à jour: mai 2009