Hartmut Keil
Allemagne (1978)


Hartmut Keil commence sa carrière de chef d’orchestre au Mainfranken Theater de Würzburg, parallèlement à ses études de direction. En 2002, il est engagé comme répétiteur à l’Opéra de Frankfurt avant d’y être nommé Kapellmeister en 2008. Il a notamment dirigé La finta giardiniera de Wolfgang Amadeus Mozart, Through Roses de Marc Neikrugs ainsi que Offene Wunden de Kurt Weill et Helmut Oehring avec l’Ensemble Modern. Son répertoire inclut des œuvres telles que La Bohème, Un ballo in maschera, La Traviata, La Fiancée vendue, La Cenerentola, Les Contes d’Hoffmann, Die Fledermaus et les opéras de Mozart.

Depuis 2003, Hartmut Keil est directeur d’études et assistant musical au Festival de Bayreuth, notamment pour Parsifal dirigé par Pierre Boulez et Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg dirigé par Sebastian Weigle.

En 2010, il dirige au Festival de Bayreuth l’opéra pour enfant Tannhäuser und Der Sängerkrieg auf Wartburg et en 2011 la version pour enfant de Der Ring des Nibelungen. Son étroite collaboration avec l’Ensemble Modern le mènera en 2011-12 sur les scènes du Muziekgebouw d’Amsterdam et de la Biennale de Munich.