Jason Eckardt
États-Unis (1971)


Jason Eckardt joue de la guitare dans plusieurs groupes de jazz et de métal avant d’entendre pour la première fois la musique de Webern. Il se consacre alors immédiatement à la composition, et s’intéresse à la complexité de la perception, à l’aspect physique de la performance et aux processus d’autogestion de la nature. Brillante et éblouissante, la musique de Jason Eckardt joue avec les attentes de l’auditeur et déploie des harmonies et rythmiques complexes. Il combine des strates riches et complexes à une clarté structurelle frappante, délivrant des œuvres à la fois viscérales par leur impact et fascinantes par leur rigueur intellectuelle. Son esthétique s’inscrit dans la tradition moderniste, qu’il développe à travers son exploration de nouvelles ressources harmoniques et de timbre.

Jason Eckardt est titulaire d’un doctorat de composition de la Columbia University et en 1992, il sort diplômé du Berklee College of Music. Il prend part à des master classes avec Milton Babbitt, James Dillon, Brian Ferneyhough, Jonathan Harvey et Karlheinz Stockhausen. Auteur de nombreux articles, il a également enseigné dans différents conservatoires et universités américains et est actuellement professeur à Brooklyn College et au Graduate Center of the City University of New York.

Parmi ses créations récentes figurent Subject par le JACK Quartet au SONiC Festival et to be held... par l’altiste Wendy Richmond au Musée Guggenheim de New York. Jason Eckardt compose actuellement une nouvelle œuvre pour piano et quatuor à cordes, commandée par la Koussevitzky Music Foundation, dont la création aura lieu à Salt Lake City.

Participations comme auteur