Jean-Philippe Clarac
France


Jean-Philippe Clarac et Olivier Deloeuil se sont rencontrés à Bordeaux, où ils ont suivi des études de Sciences Politiques et d'Histoire de l'art. En 2001, ils mettent en scène Les Pèlerins de la Mecque de Gluck à l'Opéra Français de New York (OFNY), qui marque le début d'une collaboration décisive avec cette compagnie d'opéra américaine consacrée à la présentation d'œuvres méconnues du répertoire français. Directeurs artistiques de l'OFNY de 2005 à 2012, ils y mettent en scène la création américaine de To Be Sung de Pascal Dusapin, la version originale pour piano de Pelléas et Mélisande de Debussy avec Patricia Petibon, ainsi que des créations originales mêlant opéra, théâtre et installation vidéo (The Mephisto Project ; Yvonne Printemps, a French Diva Unveiled, repris au Grand Théâtre du Liceu de Barcelone ; Le Diable dans le beffroi et La Chute de la Maison Usher de Debussy, repris à l'Amphithéâtre de l'Opéra Bastille en 2012). Ils ont également mis en scène Manon Lescaut d'Auber (Wexford Festival Opera), Les Contes d'Hoffmann d'Offenbach (Angers-Nantes Opéra), Roméo et Juliette de Gounod (Spoleto Festival USA), Faust de Gounod (Opéra National de Bordeaux).

En 2009, ils créent la compagnie Clarac-Deloeuil > le lab,structure basée à Bordeaux et désormais associée à toutes leurs productions, et notamment leurs mises en espace et installations vidéo d'œuvres du répertoire symphonique. Ils ont ainsi proposé une version scénique de la Dante Symphonie de Liszt, couplée avec Et Exspecto Resurrectionem Mortuorum de Messiaen (Orchestre National de Lyon). Leur traitement scénique et vidéo de la Symphonie Fantastique et Lélio de Berlioz, présenté avec Philippe Herreweghe et l'Orchestre des Champs-Élysées, a été choisi en 2009 par CulturesFrance pour l'Année de la France au Brésil. La même année, Jean-Philippe Clarac et Olivier Deloeuil ont fait leurs débuts au Théâtre Nanterre-Amandiers et au Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine avec la mise en scène d'une tragédie irrégulière de 1613, Le More cruel.

En 2013, ils ont créé une production fort remarquée des Dialogues des Carmélites de Poulenc (avec Ermonela Jaho) à l'Opéra de Toulon. Leur mise en scène du Martyre de St Sébastien de Debussy a été reprise avec succès à la Fondation Calouste Gulbenkian de Lisbonne. Jean-Philippe Clarac et Olivier Deloeuil enseignent également à Sciences Po Paris.

Participations comme auteur