Lionel Monier
France


Parallèlement à des études de lettres et de chant, Lionel Monier suit la formation du Studio-théâtre du CRDC à Nantes de 1992 à 1994 et intègre le Jeune théâtre national, où il rencontre Christian Gangneron pour une première collaboration. Il s'engage en 1995 dans une aventure théâtrale collective avec la compagnie Faits Divers, fondée deux ans plus tôt avec Xavier Ricard. Il se produit comme comédien, chanteur, et signe plusieurs mises en scènes.

Basé à Paris depuis 1999, il collabore étroitement avec Christian Rist en tant qu'assistant et comédien, pour la création de Comment jouer l'enfermement de Bernard Lamarche-Vadel en 2003, Partage de Midi de Paul Claudel en 2004 et Le Mort de Georges Bataille en 2005. Il participe aux productions C'est la faute à Werther, Opérette, Le Terrier et Riders to the sea mises en scène par Christian Gangneron, qu'il retrouve pour la création mondiale de l'opéra de Thierry Pécou Les Sacrifiées, en tant que comédien et chanteur. Il collabore régulièrement à des productions musicales avec TM+, Ars Nova ou 2e2m. Parallèlement à ses activités théâtrales, il entame au début des années 2000 une formation en vidéo et réalise plusieurs installations et films.

C'est dans l'exercice d'un éclectisme revendiqué que Lionel Monier trouve les moyens propices à la réalisation de son engagement artistique. Il est ainsi tour à tour acteur, metteur en scène, vidéaste ou réalisateur. Au fil des projets qui le sollicitent et de ceux qu'il initie, il collabore avec des compagnies de théâtre et des metteurs en scène, des ensembles de musiques contemporaines et d'art lyrique, des centres d'art et des musées, des producteurs, des acteurs, des compositeurs, des chômeurs, des ouvriers, des musiciens, des travailleurs sociaux, des photographes et des poètes.

Participations comme interprète