Hugo Wolf
Autriche (1860 - 1903)


Hugo Wolf suit des études au Conservatoire de Vienne (piano avec Wilhelm Schenner, harmonie et composition avec Robert Fuchs puis Franz Krenn) entre 1875 et 1877, date à laquelle il est renvoyé pour indiscipline. Il fait la connaissance de Gustav Mahler et découvre la musique de Richard Wagner pour laquelle il aura une admiration sans limite.
Si on lui connaît quelques opéras, œuvres orchestrales (le poème symphonique Penthésilée), de musique de chambre (Sérénade italienne pour quatuor à cordes) et pour piano, Hugo Wolf demeure surtout l'un des grands compositeurs de lieder aux côtés de Franz Schubert, Robert Schumann et Johannes Brahms. On lui doit notamment les cycles Mörike-Lieder (1888), Goethe-Lieder (1888-89), les deux recueils Italienisches Liederbuch (1890-91 et 1896) ainsi que les Michelangelo-Lieder (1897). Nommés volontiers « Poèmes pour voix et musique », ses lieder sont conçus comme de véritables poèmes symphoniques en miniature, alliant raffinement et complexité. Avec ses modulations rapides, ses dissonances, ses structures très libres, la musique de Hugo Wolf inspirera fortement les premiers lieder de Berg et de Schoenberg.

Participations comme auteur