Peter Sellars
États-Unis (1957)


Peter Sellars, metteur en scène d’opéra, de théâtre et directeur de festival, est reconnu dans le monde entier pour ses interprétations novatrices d’œuvres classiques. Ses mises en scène sont audacieuses, ses partis pris parfois controversés. « Le théâtre, ce n'est rien d'autre que du risque » affirme-t-il.

Que ce soit Mozart, Haendel, Shakespeare, Sophocle ou le théâtre chinois du XVIe siècle, Peter Sellars touche de manière universelle le public, en contextualisant ses mises en scène à la lumière de problématiques sociales et politiques actuelles.

Son Marchand de Venise (Shakespeare) est transposé en Californie du Sud avec une troupe d’acteurs noirs, blancs et latinos, The Children of Herakles d’après Euripide se base sur le thème de l’immigration et des réfugiés, le Don Giovanni de Mozart se déroule à Harlem et Othello a pour cadre l’Amérique du président nouvellement élu Barack Obama.

Diplômé de Harvard, Peter Sellars devient à vingt-six directeur artistique de l’American National Theater de Washington. Il a par la suite été directeur artistique du Los Angeles Festival, de la Boston Shakespeare Company et du Elitch Theatre for Children à Denver. Invité par les festivals de Salzburg et de Glyndebourne, il a notamment mis en scène Saint François d'Assise d’Olivier Messiaen, Mathis der Maler de Paul Hindemith, Le Grand Macabre de György Ligeti, et, avec le chorégraphe Mark Morris, les créations Nixon in China et The Death of Klinghoffer de John Adams, ainsi que la création du premier opéra de Kaija Saariaho, L'amour de loin.

Après avoir enseigné à Berkeley et Harvard, il est actuellement professeur à l’Université de Californie (UCLA).