Jonathan Pontier
France (1977)


Compositeur, producteur, guitariste, pianiste, spécialiste en informatique, ce « fabriquant de musiques au pluriel », comme il se définit lui-même, ne cesse d’écrire des projets transversaux, en dehors de tout académisme musical. Ardent défenseur du décloisonnement artistique, Jonathan Pontier conjugue, dans un savant mélange des genres, influences populaires (jazz, rock, rap, électro) et musique contemporaine. Il compose pour tout type d’effectif, de l’instrument seul (Plan Marshall II pour l’an 2000, 1999) à divers ensembles (Artefaxxxx, 2005 ; (De)fragmentations on Bob Dylan, 2007) sans oublier les voix (L’écorce et le noyau, fresque radiophonique, 2006 ; Domestic scenes, 2010). Ses musiques sont destinées au concert, au spectacle (Dansekinou, 2014), au film (Les cendres du paradis, 1998), ou encore aux installations sonores (Les mondes de Roré, 2013).
Il a reçu de nombreuses commandes (Yamaha, ensemble 2e2m, Calefax, La Muse En Circuit, Ensemble intercontemporain, Ars Nova, TM+, Cabaret Contemporain-Impulse, Laborintus…) et sa musique a été jouée ou diffusée dans de nombreux pays. Il a été compositeur en résidence aux Dominicains de Haute Alsace, à l’Arsenal de Metz, à Euphonia/Grenouille et au NEST CDN de Thionville-Lorraine.
Plusieurs spectacles musicaux sont créés lors des saisons 2015-17 : DanséKinou avec l’Arcal et Sylvain Maurice, Dans ma chambre avec Samuel Gallet, Sors y a une surprise dehors avec Gérard Garouste et Jean-Louis Fournier, Drôles d’oiseaux avec Frédéric Bargy et Ronan Baudry.
Il compose de nouvelles œuvres instrumentales pour les ensembles KDM, 2e2m et PercuDuo. Enfin, deux réalisations participatives de territoire qui lui tiennent à cœur : desOrdres avec 150 lycéens et l’ensemble TM+, et les Chants du Blosne, portraits du quartier éponyme de la ville de Rennes.