Bruno Chevillon
France


Évoluant aux confins de la musique improvisée, de la création contemporaine et du jazz libre, Bruno Chevillon s’est imposé comme l’une des voix majeures de la contrebasse, alliant avec une assurance remarquable les vertus d’un accompagnateur à la présence déterminante à celles d’un improvisateur capable d’explorer jusqu’aux tréfonds les possibilités expressives de son instrument.
De 1979 à 1983, il étudie en parallèle la contrebasse classique et les arts plastiques aux Beaux-Arts d’Avignon dont il sort diplômé. De cette formation pluridisciplinaire, il est tentant de voir des prolongements dans sa pratique sophistiquée de l’improvisation libre : traitement de la matière sonore, adepte de l’archet dont il maîtrise la technique, panel de modes de jeu étendu (baguette, mailloches, préparation des cordes, résonances, percussion...), goût de la performance solo, attention au geste, relation physique à l’instrument, curiosité pour les échanges artistiques et interdisciplinaires, indifférence aux normes stylistiques, attrait pour l’expérimentation...
Bruno Chevillon est un animateur essentiel d’une famille d’improvisateurs français qui tourne le dos aux académismes et revendique le questionnement esthétique comme moteur créatif.

Participations comme interprète