Éric Échampard
France


Éric Échampard aborde la batterie très jeune, attiré vers l’âge de 14 ans par le jazz et l’improvisation. Il est diplômé en percussion classique et contemporaine du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon en 1995. Il devient membre de l’ORJA dirigé par Bernard Struber en 1992 dont il fait toujours partie. En 1993, sa rencontre avec Jacques Di Donato est déterminante : il intègre son quintet et devient musicien professionnel. Sa pratique et ses goûts musicaux sont assez éclectiques, il revendique sa culture « pop rock » qui lui a fait apprécier des batteurs tels Bill Bruford (Yes), Mitch Mitchell (Jimi Hendrix Experience) puis Manu Katché.

Dans le milieu du jazz et des musiques improvisées, il est vite remarqué et va jouer avec de nombreux musiciens : Louis Sclavis, Philippe Deschepper, Claude Tchamitchian, Xavier Charles, Bruno Chevillon, François Jeanneau, Tim Berne entre autres...

En 1996, il intègre le trio de François Corneloup (trio et quartet), l’année suivante celui de Marc Ducret. Il est membre du Marc Ducret trio et Gd Ensemble, du trio et Mégaoctet d’Andy Emler, du Michel Portal Quartet, du Portal Quintet avec Louis Sclavis, Bernard Lubat et Bruno Chevillon, de Caravaggio, du Benjamin Moussay trio, du Kimmo Pohjonen duo, du Bernard Struber Jazztet, du Rémi Charmasson Quintet... Il affine un style de jeu très ciselé, énergique, subtil et précis dans lequel le contrepoint de la percussion prend toute sa signification.