Steve Coleman
USA


saxophone
États-Unis

Si Steve Coleman laisse l’intuition diriger certains de ses choix, il a sur sa musique une profonde réflexion qui mêle références aux mathématiques, à l’astrologie et à la numérologie – « Rien de nouveau… On trouve cela chez Bach, Schœnberg. J’ai travaillé sur la numérologie dans la musique de Coltrane, il y a beaucoup à dire… » –, au symbolisme, à l’égyptologie, à l’étude du comportement des abeilles… Esprit d’une curiosité infatigable, Steve Coleman côtoie philosophes, maîtres yogis, interroge Anthony Braxton, Von Freeman et Sonny Rollins, étudie le langage de Charlie Parker, la vie d’Art Tatum, écoute les jeunes musiciens, à New York, où il organise des workshops à la Jazz Gallery, mais aussi à Cuba, au Ghana, à Java, en Inde, en Egypte ou au Brésil… Ses techniques de composition sont inspirées pour la plupart de celles des compositeurs «classiques» : idées mélodiques en miroir, ou inversées, travail sur les intervalles, fugues... Pourtant, le saxophoniste avoue créer de la musique qui n’est pas destinée à être comprise mais plutôt à être ressentie. Étonnant mélange de sophistication et d’énergie sauvage, de maîtrise et de lâcher-prise, sa musique a la rare et audacieuse ambition de marier réflexion et intuition, écriture et improvisation, mathématiques et poésie, énonçable et indicible.

Mise à jour : mai 2009

Participations comme interprète