Placée sous le thème du corps, l’édition 2019 entend démontrer que l’écoute est un acte incarné : non seulement auditif, mais aussi visuel, vibratoire ou tactile.

Ce second laboratoire de l’écoute prend la forme d’une rencontre entre des spectateur·trice·s sourd·e·s ou malentendant·e·s et des spectateur·trice·s entendant·e·s, visant à évaluer en quoi la musique peut dépasser les limites de la perception. Sous la forme d’un concert suivi d’un temps d’échange accompagné par des interprètes en langue des signes, il s’agit de croiser les expériences pour mieux déconstruire les stéréotypes et les appréhensions.

Les quatre œuvres du programme sont emblématiques de la création musicale aujourd’hui en tant qu’elles déploient la composition sur des dimensions sensorielles autres que l’ouïe. Elles concernent respectivement la perception corporelle (Offertorium), visuelle (Key Jack), vibratoire (Having never written a note for percussion), et l’écoute par conduction osseuse ou solidienne (C).

Pour participer au Laboratoire de l’écoute #2, inscrivez-vous via ce formulaire
L’équipe du festival traitera votre demande et prendra contact avec vous pour planifier votre participation au concert.

Découvrez le Laboratoire de l'écoute #1

sam 28 sept — 10h et 14h30
Centre chorégraphique de Strasbourg
expérience gratuite dans la limite des places disponibles

Jeppe Ernst Offertorium (2018)
Michael Beil Key Jack (2017)
James Tenney Having never written a note for percussion (1971)
Simon Løffler C (2013)

Ensemble We Spoke
Simon Løffler

production Musica