Andreas Grau / Götz Schumacher, piano

programme


Claude Debussy

version pour deux pianos : 1895

York Höller
Partita (1996) / 16’

Deuxième duo de pianistes invité en 2010 par Musica, celui formé par Andreas Grau et Götz Schumacher, interprète Bernd Alois Zimmermann et York Höller qui font référence à Claude Debussy.

En choisissant pour titre de son deuxième duo pour pianos Monologe, Zimmermann fait écho à la pièce d’orchestre qui l’en inspire, Dialoge (concerto pour deux pianos), hommage à Claude Debussy écrit en 1960 pour les frères Alfons et Aloys Kontarsky.
Il y emploie la « méthode de composition plurielle » qu’il utilisera pour son opéra Die Soldaten et c’est d’un double monologue dont il faudrait en fait parler : « Les deux pianistes, précise le compositeur, jouent simultanément mais pas toujours au “même moment”, se perdant chacun dans leurs propres pensées... » et dans les nombreuses citations (Mozart, Messiaen, Beethoven, Bach…)

Élève de Zimmermann qui l’encouragea à mêler et à transformer ces deux influences majeures, York Höller s’empare lui aussi de l’esprit de Bach et de Debussy pour sa Partita de 1996. Longue suite composée de six parties aux titres évocateurs (prélude, fugue, fantaisie…), elle développe selon un modèle baroque une grande complexité harmonique et métrique.

La transcription pour deux pianos du Prélude à l’après-midi d’un faune et surtout le chef-d’œuvre de 1915 En blanc et noir, donnent à ce récital une couleur tout à fait passionnante et singulière.

A. Grau / G. Schumacher © D. Scholz