La Nuit de Gutenberg

programme

Philippe Manoury

Opéra en un prologue et douze tableaux

Création
Petits Chanteurs de Strasbourg
Chœur de l'Opéra national du Rhin
Orchestre philharmonique de Strasbourg
Maîtrise de l'Opéra national du Rhin

En création mondiale, le nouvel opéra de Philippe Manoury s’empare d’une figure incontournable de l’histoire strasbourgeoise pour mieux se projeter dans le présent.

Quel parallèle établir entre l’avènement de l’écriture (plus de 3000 ans avant notre ère), l’invention de l’imprimerie européenne (à Strasbourg, en 1434, par Gutenberg) et les bouleversements liés au développement de l’internet, en ce début de XXIe siècle?

Communication et art s’interrogent mutuellement en ces intersections : la nécessité sociale ou économique des outils de communication laisse place à l’imagination propre aux artistes. Ils anticipent quelques fois et s’approprient souvent ces technologies nouvelles. Gutenberg devient donc le personnage central de cette fable : sous les traits d’un vieux fou errant dans un monde qui le dépasse, il se souvient de son invention, de son procès, s’inquiète des conséquences…

En un prologue et douze scènes, recourant aux voix et à l’orchestre autant qu’à la vidéo et au traitement sonore informatique, le compositeur développe son quatrième opéra sous la forme d’un conte philosophique où les séductions factices d’un monde perpétuellement connecté s’opposent aux interrogations éternelles de l’homme sur le sens qui guide son éphémère parcours…


Commande de l’Opéra national du Rhin avec le soutien du Fonds de Création Lyrique En partenariat avec l’Ircam-Centre Pompidou Tarification spécifique La représentation du 24 septembre est présentée en partenariat avec Musica Pour les autres représentations, s’adresser directement à l’Opéra national du Rhin