Christophe Desjardins, alto

programme


Johann Sebastian Bach
Partita II BWV 1004 (1720) / 25’

transcription de la Partita II en ré mineur pour violon

Philippe Manoury
Partita I (2006) / 42’

alto et électronique en temps réel

De l’alto, instrument toujours un peu secret et méconnu, Christophe Desjardins a fait une référence. Philippe Manoury a composé pour lui son immense Partita dans laquelle le geste instrumental est prolongé par l’électronique.

Partita : ce mot – pourtant d’apparence si banal – suffit à évoquer Johann Sebastian Bach, sa musique insurpassable, son absolu.

Cet accomplissement intellectuel et sensible est la synthèse parfaite des deux cerveaux à laquelle aspirent musiciens et mélomanes.

Saisissant ce mot, Philippe Manoury situe à la fois son ambition et sa déférence pour Bach. Neuf parties composent cette Partita pour alto et électronique en temps réel, composée de juillet à décembre 2006, qui inaugure un cycle consacré aux instruments à cordes avec électronique.

Fixé au doigt du soliste, un capteur permet d’analyser les accélérations et pressions de l’archet sur les cordes. Ces informations pilotent – sans affecter le jeu – un dispositif électro-acoustique : un rapport intime entre les infimes variations du musicien et le contrôle des sons de synthèse est ainsi nouvellement créé.


Avec le soutien de la Sacem