programme

Les Percussions de Strasbourg


Thierry De Mey
Timelessness (2019) / 1h10

(Affordance, Pièce de gestes, Timelessness (nouvelle œuvre), Floor patterns, Hands ,Frisking, Pièce de gestes, Silence must be !)


Fin de la manifestation à 18h20

« Au point de rencontre entre musique et danse, le geste importe autant que le son produit. » Musica suit cette consigne de Thierry De Mey et lui consacre une journée avec deux spectacles, des activités pour les plus jeunes et des moments d’échange.

Avec Timelessness, Thierry De Mey se livre à l’exercice de l’autoportrait en réunissant des pièces anciennes et nouvelles au sein d’un même spectacle. Ce projet muri de longue date avec Les Percussions de Strasbourg, il en parle comme d’un « manifeste artistique et politique ». S’il y a un engagement du compositeur, c’est avant tout à l’endroit du corps et de sa mise en valeur dans la pratique musicale. Là où un tabou marque en profondeur notre histoire, notamment par la neutralisation de la présence des musiciens avec des habits noirs, Thierry De Mey accorde une « visibilité » à ses interprètes et intègre à son écriture l’exposition de leurs gestes et de leurs postures. L’économie de moyens qui en découle n’a rien de simpliste : pour preuve, l’un de ses chefs-d’œuvre, Musique de tables (1987), où les interprètes ne sont munis que de trois tables. Les mains, les doigts, les ongles, les paumes ou encore les phalanges sont les instruments de ce théâtre corporel. En l’occurrence, ce sont trois jeunes acteurs formés à l’école du Théâtre National de Strasbourg qui s’emparent de la partition pour en faire surgir le formidable potentiel scénique et musical.


An entire day at Musica is dedicated to Belgian composer Thierry De Mey, with a programme of two shows plus youth activities and discussions. With Timelessness, he has created a sort of self-portrait, combining old and new pieces in the same show. It is a project that took shape over time, which he describes as an ‘artistic and political manifesto’. His angle as a composer centres on the body in musical practice, as illustrated by his masterpiece, Musique de tables (1987), performed here by three young actors.


coproduction Les Percussions de Strasbourg, Musica
commande des Percussions de Strasbourg
avec le soutien de la Fondation Francis et Mica Salabert et de la Fondation Aquatique Show. Le compositeur a bénéficié de l’aide à l’écriture d’une œuvre musicale originale du ministère de la Culture.
en coréalisation avec Le Point d’Eau, Ostwald
avec le soutien de la SACD