programme

Johannes Kreidler création française
Johannes Kreidler
Minusbolero (2009-2014)

(chamber music version)

création française
Johannes Kreidler
Fremdarbeit (2009)
création française
Ensemble Mosaik

Fin de la manifestation à 21h40

Qu’il mette en musique les cours de la bourse, l’évolution du chômage ou celle des ventes d’armes, ou qu’il attente à l’intégrité d’une œuvre chérie du répertoire, Johannes Kreidler pose les questions qui fâchent et développe un attirail de concepts pour démystifier la notion de « composition ». Sa pièce Fremdarbeit — travail étranger — est emblématique : son écriture a été externalisée auprès d’un compositeur chinois à la demande et d’un développeur informatique indien. Le processus de l’œuvre, commenté sur scène par le compositeur tandis que l’ensemble en interprète le résultat, prend les allures d’une performance manifeste sur la reproductibilité, le plagiat et le statut d’auteur à l’heure de la mondialisation.


Whether setting to music the stock market situation or trends in unemployment or arms sales, or desecrating a beloved work from the repertoire, Johannes Kreidler asks the tough questions and develops a gamut of concepts to demystify the notion of ‘composition’. With his emblematic piece Fremdarbeit —meaning, ‘foreign work’—he offers a manifest performance on reproducibility, plagiarism and the status of author/creator in the age of globalisation.

Fremdarbeit