programme


Fin de la manifestation à 19h35

« What is mind ? Never matter.
What is matter ? Never mind. »

Avec superposition, Ryoji Ikeda signe sa « symphonie », une œuvre multidimensionnelle dans laquelle il mixe les éléments de la riche palette sonore et visuelle qu’il déploie depuis le milieu des années 1990. Cette écriture performative et électronique met en scène deux performers dont les actions alimentent une monumentale fresque numérique, projetée sur vingt-deux écrans. Les données acoustiques, textuelles ou mathématiques défilent de façon effrénée, et se « superposent » au point de faire fusionner nos perceptions auditive et visuelle : le son écrit l’image à l’écran, et l’image écrit le son dans l’espace acoustique.

Puissamment contemporaine, superposition nous parle de l’hégémonie de l’information, des données massives et de la vélocité de leur traitement, mais aussi de la révolution quantique à laquelle s’attache tout particulièrement l’artiste. À la manière d’une démonstration scientifique, les phénomènes acoustiques et physiques, les paysages spatiaux et numériques prennent corps sous nos yeux, dans une orchestration millimétrée. Si l’œuvre semble signifier l’avènement prochain d’un mythe technoscientifique de la création, qui verrait la compréhension et la maîtrise de toute chose par la puissance du calcul, Ryoji Ikeda n’en demeure pas moins critique : « Appartenant nous-mêmes à la nature, nous essayons à toute force de comprendre et de démystifier, par nos connaissances scientifiques, la nature de la nature. La nature est extraordinairement vaste, de l’atome à l’univers. Ses codes ésotériques resteront secrets et hors de portée de la compréhension humaine, peut-être pour toujours. »


With superposition, Ryoji Ikeda created his ‘symphony’, a multidimensional work in which he mixes elements from the rich audio-visual palette he has deployed since the mid-1990s. This electronic performance writing features two performers whose actions feed a monumental digital mural, projected onto 22 screens. The streams of acoustic, textual and mathematical data arrive frenetically, overlapping to the point that our auditory and visual perceptions merge: the sound writes the image on the screen, and the image writes the sound in the acoustic space.

superposition

Le spectacle comporte des effets stroboscopiques.
Le niveau sonore du concert respecte la règlementation en vigueur pour la prévention des risques liés aux bruits et sons amplifiés. Pour votre confort, des protections auditives individuelles seront mises à votre disposition.


présenté avec le Maillon Théâtre de Strasbourg – Scène européenne
et l’Opéra national du Rhin

production : Ryoji Ikeda Studio / Quaternaire / Forma
diffusion : Epidemic (Richard Castelli, assisté de Chara Skiadelli, Florence Berthaud)
coproduction : Festival d’Automne à Paris / Les Spectacles Vivants-Centre Pompidou / the Barbican Centre London / Concertgebouw Brugge / Festival de Marseille / EPPGH La Villette Paris / Kyoto Experiment / ZKM – Centre d'art et de technologie des médias de Karlsruhe / STRP Art and Technology Festival Eindhoven / Stereolux / Festival Scopitone / le lieu unique, Scène nationale de Nantes
avec la participation du DICRéAM-CNC
commande musicale du Festival d’Automne à Paris pour la partie musicale
créé et développé en résidence à l'EPPGH La Villette / Yamaguchi Center for Arts and media (YCAM) et ZKM Karlsruhe

photo © Kazuo Fukunaga - Courtesy Of Kyoto Experiment