Clôture du festival

Pour la première fois, plus d’une dizaine de formations musicales strasbourgeoises se réunissent pour clore le festival et lancer leurs saisons. Du matin au soir, les artistes partagent les scènes, croisent leurs programmes, jouent « ensemble » et rendent compte de la vitalité musicale de Strasbourg, capitale de la création musicale.

Aventureuse et audacieuse, la création musicale jouit d’un dynamisme singulier dans la capitale alsacienne — aujourd’hui, comme hier. Son opéra et son orchestre municipal, ainsi que l’orchestre de la radio jusqu’à sa dissolution au milieu des années 1970, ont souvent incarné une vie musicale résolument tournée vers l’avenir, embrassant dans un même élan le répertoire historique et les propositions avant-gardistes. Des formations emblématiques ont fleuri dans la ville : les Percussions de Strasbourg en 1962, Accroche Note en 1982, Linéa en 1998. Son conservatoire a suivi le même mouvement jusqu’à nos jours, à travers d’ambitieux projets pédagogiques et artistiques.

Aujourd’hui, grâce à l’exceptionnelle densité de projets et de formations musicales qu’elle accueille, Strasbourg peut s’enorgueillir d’être l’une des principales capitales européennes de la création musicale. Pour rendre compte de cette vitalité, qui dépasse le cadre de la période festivalière, Musica et plusieurs formations musicales ont décidé d’unir leurs forces pour offrir aux publics un large panorama de leurs pratiques. Au lendemain d’une crise sanitaire qui a profondément bouleversé les artistes et structures culturelles, ils souhaitent ainsi manifester leurs énergies et leurs engagements, mus par une volonté d’œuvrer collectivement au rayonnement des musiques d’aujourd’hui.

Le programme complet de cette journée sera communiqué ultérieurement.