Rothko, untitled #2

Comment traduire le ressenti face à une œuvre d’art, comment le faire partager de manière sensorielle ? Rothko, untitled #2 est la tentative de projeter sur scène les résonances physiques des tableaux du chef de file de la color field painting. Né de la collaboration entre la performeuse, plasticienne Claire ingrid Cottanceau et le compositeur, guitariste Olivier Mellano, cet objet scénique et sensible prend sa source dans les lignes du Poème de la Chapelle Rothko signé John Taggart.

La pièce tire sa matérialité de la couleur. La scénographie s’apparente à une matière à observer et à écouter. En contrepoint au texte et à la musique, la danseuse Akiko Hasegawa et l’ensemble des Voix imaginaires apportent d’infimes variations à ce qui menacerait de se figer. Véritable toile en mouvement, la pièce est une expérience méditative surréelle, une sonde lancée aux confins de la perception.

création et mise en scène | Claire ingrid Cottanceau, Olivier Mellano
musique | Olivier Mellano
installation plastique et lumière | Claire ingrid Cottanceau, Fabrice Le Fur
son | Nicolas Dick
assistanat au projet | Isabelle Gozard
Les voix imaginaires | Adèle Carlier, Isabelle Deproit, Christophe Gires
performance dansée | Akiko Hasegawa

Rothko, untitled #2
d’après l’oeuvre de Mark Rothko
et Le Poème de la chapelle Rothko de John Taggart traduit de l’américain par Pierre Alféri et Emmanuel Hocquard


production ASAR / Jérôme Bardeau.
coproduction Théâtre National de Bretagne
avec le soutien de la MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis Denis et du Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie

© Félicien Cottanceau