Tumik & Katajjaq

Une soirée placée sous le signe des contrées polaires, avec le compositeur et spécialiste de la culture inuit Philippe Le Goff et les chanteuses de jeux de gorge traditionnels Akinisie Sivuarapik et Amaly Sallualuk.

Philippe Le Goff arpente depuis une trentaine d’années les vastes étendues du Grand Nord canadien. Avec Tumik – « traces » en inuktitut –, il propose une improvisation documentaire réalisée à partir de récits, d’images, de sons et d’objets glanés au gré de ses voyages. Cet essai autobiographique est une fenêtre ouverte sur l’Arctique, la relation particulière qu’entretiennent ses habitants à la nature et au monde animal, les modes de vie et activités quotidiennes. Une expérience intime et tragique à la fois, au sein d’un territoire irrémédiablement bouleversé par la colonisation.

La soirée se poursuit avec Akinisie Sivuarapik et Amaly Sallualuk, chanteuses de jeux vocaux (katajjaq) venues de la région du Nunavik au nord du Québec, où elles contribuent à la préservation et à la transmission du patrimoine culturel inuit. Traditionnellement pratiqués par les femmes, les jeux vocaux ou chants de gorge prennent la forme de duels en face-à-face, lors desquels les chanteuses confrontent leur endurance, dans un esprit ludique, en entonnant des motifs répétitifs.

Tumik
conception, sons et images Philippe Le Goff
lumière et collaboration à la scénographie Bernard Poupart
regard extérieur Brigitte Lallier-Maisonneuve

Katajjaq
chanteuses de jeux vocaux Akinisie Sivuarapik et Amaly Sallualuk


production et diffusion Athénor scène nomade - Centre national de création musicale, Saint-Nazaire Avec le soutien de Césaré - CNCM, Reims