Syncretismus  hypothesi 

La compositrice Jennifer Walshe, l’artiste sonore Mario de Vega et l’ensemble hiatus partagent une même vision de l’écriture musicale : le monde lui-même est le solfège, avec son chaos et ses harmonies, ses vivants, ses végétaux et microbiotes. Fruit d’une écriture collective, ce concert mis en scène libère les voix, les croyances et les énergies que recèlent notre environnement et nos technologies. Le syncrétisme qui en découle — nourri par les cultures irlandaise, mexicaine et rurale qui réunit les artistes — demeure une hypothèse, celle d’un monde et d’un champ de l’art en devenir. Une expérience musicale où l’occulte et le paranormal n’apparaissent plus comme des ennemis du sens.

Jennifer Walshe
Mario de Vega
Syncretismus hypothesi (2021)  

Ensemble hiatus
synthétiseur | Thomas Lehn
violon | Tiziana Bertoncini
tuba | Carl Ludwig Hübsch
flûte | Angelika Sheridan
percussions | Lê Quan Ninh
violoncelle | Martine Altenburger


production Ryoanji / Epicentre
commande musicale Festival Musica, Césaré, Centre national de création musicale de Reims, Ryoanji / Epicentre
coproduction Festival Musica, Césaré, Centre national de création musicale de Reims, GRAME Centre National de Création Musicale,
Ryoanji reçoit le soutien de la DRAC Nouvelle Aquitaine, la Région Nouvelle Aquitaine, du Département de la Creuse et de la Sacem.