Oniropolis

Fiction sonore à ciel ouvert à partir du Parc des oiseaux de Schiltigheim, accessible gratuitement et en permanence à partir du samedi 17 septembre.

Dans un futur proche, un réseau social d’un genre nouveau fait fureur auprès des adolescents. Son nom : Oniropolis. Il permet d’enregistrer, de géolocaliser et de partager ses rêves, mais aussi de glaner ceux d’autres utilisateurs. Or, depuis quelques heures, l’application est à l’arrêt. Un bug s’est produit quelque part en France, vraisemblablement à Schiltigheim, et quelqu’un doit être envoyé à l’intérieur du système pour déterminer l’origine de la panne. Cette personne, c’est vous.

Après Port Data dans le quartier strasbourgeois du Port du Rhin en 2021, les Ensembles 2.2 et Musica poursuivent le projet d’une écriture musicale et littéraire ancrée sur le territoire. Sebastian Dicenaire est l’auteur de ce récit d’anticipation dont les chapitres sont géolocalisés à Schiltigheim.

Oniropolis s’expérimente sur votre smartphone avec l’application mobile GOH, disponible gratuitement. Nous vous conseillons de la télécharger en amont, puis de vous rendre au point de départ munis d’écouteurs. L’application vous guidera dans votre périple.

Point de départ Parc des oiseaux, Schiltigheim

création mondiale

texte | Sebastian Dicenaire
field recording et musique | Gaëtan Gromer, Antoine Spindler
voix | Pauline Leurent, Milan Morotti


production Les Ensembles 2.2
coproduction Musica
avec le soutien de la DRAC et de la Région Grand Est et en partenariat avec le Réseau d’éducation Prioritaire de Schiltigheim dans le cadre du contrat de ville - QPV Quartier Ouest
© Naohiro Ninomiya