M. Caroli / W. Latchoumia

programme


Ahmed Essyad
Le temps rebel (1983) / 10’

extrait du "Cycle de l'eau"

George Benjamin
Flight (1979) / 8’
Pierre Boulez création mondiale
Terumichi Tanaka
Ishi No Muro (1992) / 13’
création française
Pierre Jodlowski
Série Bleue (2013) / 14’
création mondiale

Il a fait sensation l’an dernier à Strasbourg : charisme, maîtrise et spectaculaire engagement pianistique. Wilhem Latchoumia trouve en Mario Caroli un partenaire de haute volée.

Dans la constellation des pianistes talentueux et virtuoses, il y a – n’ayons pas peur des mots – un phénomène Latchoumia. Car si celui-ci possède comme certains de ses collègues une technique irréprochable doublée d’un intérêt véritable pour toutes les approches du répertoire (on se souvient ici de son saisissant hommage à John Cage en 2012), sa relation personnelle au concert provoque chez l’auditoire une adhésion inhabituelle. Mélange de souplesse et d’énergie, en corps à corps avec l’instrument, Wilhem Latchoumia irradie littéralement la musique qu’il interprète pour la livrer dans une rare incandescence.

C’est avec un autre musicien hors du commun qu’il présente cette année à Musica ce récital flûte-piano. La carrière soliste de Mario Caroli est saluée partout en Europe, en Amérique ou au Japon, et Salvatore Sciarrino dont on connaît l’impitoyable jugement, n’a pas hésité à écrire : « Ce jeune Paganini de la flûte sera un exemple pour les interprètes connus. »

Mario Caroli (flûte) et Wilhem Latchoumia (piano) Camille Roux
Mario Caroli (flûte) et Wilhem Latchoumia (piano)
Camille Roux
Mario Caroli (flûte) et Wilhem Latchoumia (piano) Camille Roux
Mario Caroli (flûte) et Wilhem Latchoumia (piano)
Camille Roux
Mario Caroli (flûte) et Wilhem Latchoumia (piano) Camille Roux
Mario Caroli (flûte) et Wilhem Latchoumia (piano)
Camille Roux
Wilhem Latchoumia Camille Roux
Wilhem Latchoumia
Camille Roux
Philippe Manoury, Pierre Boulez et Jean-Marie Lehn Camille Roux
Philippe Manoury, Pierre Boulez et Jean-Marie Lehn
Camille Roux

Avec le soutien de la Sacem