My Rock

Jean-Claude Gallotta revisite l’histoire du rock, d’Elvis à Nirvana en passant par les Rolling Stones, avec les pas et les gestes de la danse contemporaine et nous raconte l’influence qu’a exercée cette musique dans sa jeunesse.

« J’avais 20 ans, je ne savais pas quoi faire et le rock m’a porté. Je me suis dit : “Tiens, c’est une culture, une musique, une façon de vivre”. Il y avait un petit idéal. Les rockers essaient de changer la vie, de changer le monde. Elvis, les Beatles, les Stones, Bob Dylan, que j’écoutais en rêvant sur les pochettes de leurs disques, m’ont permis de rencontrer d’autres âmes perdues. Le rock était une piste pour ne pas tomber dans l’ennui et la dépression de l’adolescence, quelque chose de fédérateur et de porteur que j’ai retrouvé ensuite dans la danse ».

Ainsi s’exprimait Jean-Claude Gallotta, il y a un an, tandis qu’il dévoilait la version définitive de son spectacle My Rock. Soit une quinzaine de tableaux sur des chansons des pionniers du rock mais également de leurs héritiers Patti Smith, Clash et Nirvana, entrecoupés d’interventions parlées, et parfois dansées, du chorégraphe rappelant que rock et danse contemporaine sont nés tous deux en 1953, à Memphis et New York.
Si tout séparait leurs fondateurs respectifs, Elvis Presley et Merce Cunningham, le rock et la danse contemporaine sont loin d’être incompatibles comme l’ont montré, entre autres, les collaborations de feu David Bowie avec Edouard Lock, et de David Byrne des Talking Heads avec Twyla Tharp. Mais le spectacle de Jean-Claude Gallotta, qui a découvert la danse à travers les comédies musicales hollywoodiennes, est différent car il n’a pas cherché à trouver un terrain d’entente entre les deux esthétiques mais à jouer le choc des cultures : « J’ai d’abord créé les chorégraphies dans le silence et rajouté la musique ensuite. Il fallait éviter à tout prix d’être influencé par le rock en tant que danse acrobatique et montrer à la fois que la danse contemporaine n’était pas une recherche élitiste mais pouvait parler à tous ».

Spectacle suivi d’une rencontre avec Jean–Claude Gallotta

____

Cette manifestation est en placement numéroté.

**____**

spectacle présenté par le Groupe Émile Dubois / Compagnie Jean-Claude Gallotta
production Centre chorégraphique national de Grenoble avec le soutien de la MC2: Grenoble


En coréalisation avec Le Point d’Eau, Ostwald